Recette d’automne : Carottes aux graines de moutarde et riz au cumin

Rééquilibrer son mode de vie, cela passe également par l’alimentation. En ayurvéda, notre premier conseil est d’adapter son alimentation aux saisons, et ce, pour deux raisons : la première est que les aliments de saison sont plus simples à digérer. La deuxième raison est qu’ils apportent tous les nutriments nécessaires dont le corps à besoin en cette saison. 

 

 

Il faut également savoir quand Ayurvéda, le calendrier des saisons est différents de celui des saisons occidentales. Depuis le 15 septembre, nous sommes entrées dans l’automne ayurvédique et il se finira le 15 novembre. Alors d’ici l’hiver, adaptons ensemble notre alimentation pour appréhender au mieux la venue de l’automne. 

 

 

Pour cette saison, nous mettons à l’honneur la carotte, ce légume aux nombreux bienfaits. Non seulement la carotte améliore l’état de notre peau, mais en plus, elle permet de ralentir le vieillissement. Alors la carotte, je dis, OUI ! OUI ! OUI ! 

Les carottes aux graines de moutardes

Ingrédients :

 

 

  • 1 cas de matière grasse (Ghee ou huile de votre choix)
  • 1 cas graines de moutarde noire
  • 1 cm de gingembre frais
  • Carottes
  • Coriandre fraîche

 

 

Préparation :

 

  • Laver et couper les carottes en bâtonnets.
  • Peler et détailler le gingembre en petits cubes.
  • Ciseler la coriandre (1/2 botte).
  • Chauffer la matière grasse dans une sauteuse et ajouter les graines de moutarde.
  • Remuer jusqu’à ce que les graines éclatent.
  • Puis ajouter le gingembre en petits cubes et enfin les carottes.
  • Saler, couvrir et laisser cuire 15 minutes à feu moyen.
  • Ajouter la coriandre avant de servir.

Le riz au cumin

Ingrédients :

 

 

  • 1 cas de matière grasse (Ghee ou huile de votre choix)
  • 1 cas graines de cumin
  • Riz basmati
  • Eau chaude

 

Préparation :

 

  • Faire revenir les graines de cumin dans la matière grasse sans les faire brûler.
  • Ajouter le riz basmati sans l’eau de trempage (le faire tremper 2 heures maximum avant la préparation )
  • Ajouter de l’eau chaude et non froide à 1,5 cm au dessus du niveau du riz ainsi qu’une pincée de sel et couvrir.
  • Faite cuire à feu doux.
  • Ne pas remuer, vérifier que le riz ne brûle pas. Le riz sera cuit quand il n’y aura plus d’eau.

Si cet article vous a été utile, nhésitez pas à le partager avec vos ami(e)s ou votre famille, et de nous partager votre ressenti en commentaire.  Namasté !

Nos Infusions Ayurvédiques 

 

Laisser un commentaire

Fermer
Se connecter
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.